Merci ...

Il y a actuellement  4  personne(s) sur le blog CFA

AGENDA

   

 

 

 

   

Tour Féminin Limousin 2012

  logoofficielTFELPC.jpgTour Féminin en Limousin 

      19 au 22 juillet 2012

Accueil des équipes et présentation

le 18 Juillet 2012 

PROFILS - CARTES - HORAIRES

DES 4 ETAPES DE L'EDITION 2011 - cliquez sur le logo

 

LOGO-2525252525252520RMJ

Toutes les étapes à réécouter

logo velo19 2011

Reportage photos

Tour de Bretagne

Les incontournables

banniereAACF.jpg

 pistache ..
CFerrierBruneau.jpg


Les carnets de route
 
 
 
CHAMPIONNAT DE FRANCE DE L'AVENIR

TOUTES LES PHOTOS

SUR VELO 19 - CLIQUEZ ICI

 

logo velo19 2011

 

Tour Féminin en LIMOUSIN 2010

Lien pour rester informer

  • Flux RSS des articles

Recherche

Mercredi 7 novembre 3 07 /11 /Nov 08:41

6 Novembre 2012… avec l’automne et ses belles couleurs, c’est une nouvelle saison qui se termine.

Petit retour sur le mois de Septembre.

Lac.jpg 

Cette année, c’est début Septembre qu’a eu lieu le championnat de France marathon VTT. A peine 2 semaines après le TransSchwarzwald, course par étapes en Allemagne où, avec Olivier, nous avions pris la troisième place au classement général mixte. Je me doutais bien que la récupération après les épreuves de cet été n’allait pas être évidente. Mais qu’importe, je souhaitais quand même faire le déplacement à Langon, en Ile et Vilaine. La course avait lieu le samedi. Arrivée jeudi en fin d’après-midi, j’ai eu le temps de faire un petit tour vendredi et d’apprécier les sentiers du coin. Sensations pas top… Sans surprise je fais une course médiocre et termine à la 7ème place. Et pourtant ce fût un bon week-end. Un parcours ludique, des belles rencontres et des bons moments partagés autour d’un repas suffisent parfois à atténuer la déception d’une course.

Galibier-4.JPGRetour en Alsace et voilà déjà le dernier objectif de ma saison se profilant à l’horizon : l’Ultra Raid de la Meije, le 23 septembre. Course que j’ai découverte en 2011, j’avais hâte d’y retourner cette année. A cause d’une mauvaise météo lors de la première édition, le parcours avait été réduit à 62 km au lieu des 110 km prévus initialement. Avec un temps de course de 6h27, j’avais alors pu mesurer la difficulté de l’épreuve. Ce n’était pas mon premier marathon, mais rares sont les courses où mes moyennes ne dépassent pas les 10 km/h… Malgré tout, j’avais adoré le tracé : de beaux sentiers techniques en descente, du vrai VTT dans un cadre magnifique… et avec ça, l’envie de revenir pour en découdre avec les 110 km et 5150 m de dénivelé positif.

Avant la date fatidique, je profitais encore d’une manche du Bluegrass Enduro Tour pour travailler la technique, le pilotage à vue, puis me testais lors d’une grimpée chronométrée sur route. Les bonnes sensations revenaient… Et pourtant, dans la semaine précédant l’épreuve, je commençais à douter… Au moment de l’inscription, j’avais le choix entre la formule marathon avec un départ à 4h30 et la formule élite avec un départ à 7h. Comme j’étais un peu trop « paresseuse » pour me lever à 2h et partir à 4h30, j’ai opté pour la course élite. Au vu du temps que j’avais mis l’année passée, je savais que je ne devais pas traîner, qu’il fallait éviter les « coups de moins bien » et les soucis mécaniques. J’avais au maximum 12 heures pour faire le parcours. Pour la gestion de mon temps de course, j’avais imprimé le profil du parcourt sur lequel je notais les ravitaillements et surtout les barrières horaires pour éviter de ralentir en m’installant dans un faux rythme.

ultra-raid-Meije.jpg 

23 Septembre, 6h30 : je fais quelques aller-retour sur la route du Lautaret, je discute avec d’autres VTTistes, une façon de se détendre en attendant le départ prévu à 7h. Le ciel est étoilé, la journée sera belle. Et nous voilà partis du centre de Villar d’Arène. L’ascension du Lautaret se fait sur une piste puis sur un sentier avec le lever du soleil sur le glacier de la Meije. Moment magique, c’est simplement magnifique… Puis vient le Galibier et le portage…vertical… qui nous permet d’atteindre la table d’orientation. Première descente, je fais n’importe quoi. Il va falloir se ressaisir sinon, bonjour la galère. Je me rendrais compte un peu plus tard que mon amortisseur arrière était bloqué. Ouf, ça va mieux…

vers-le-col-de-la-Ponsonniere.jpg 

La montée vers le col de la Ponsonnière est superbe : piste puis sentier plus ou moins technique, le lac des Cerces, les marmottes qu’on entend siffler… Une belle descente vers l’Alpe du Lauzet et un peu plus tard voila le chemin du Roy qui surplombe la route allant vers le Lautaret. Après le deuxième passage au Lautaret, on emprunte le sentier pris plus tôt dans la matinée pour retourner vers Villar d’Arêne. Un peu avant le village nous prenons la direction du Lac du Pontet. A ce moment là, je commence à m’inquiéter. J’ai presque 15 min de retard sur l’horaire que je m’étais fixée pour terminer dans les temps… Je connais la fin du parcours et je sais qu’il me faut presque 6h, ça risque d’être juste… Je crois que j’ai un peu trop géré le début de course, maintenant il ne faut pas traîner… et pourtant cela fait pas loin de 6h que je suis en selle… Heureusement, par rapport à l’année passée, le terrain est sec et certaines descentes qu’on faisait tout en glisse passent nettement mieux. Je rattrape des coureurs partis à 4h30. On s’encourage. On est tous là pour la même chose… simplement terminer. Avoir la satisfaction de passer la ligne d’arrivée. Montées et descentes se succèdent, … Je fais la montée du Vallon du Buffle avec un autre coureur, on discute un peu… et voilà le plateau d’Emparis puis la belle descente ludique sur Besse. Une erreur de parcourt me fera perdre quelques minutes précieuses à ce moment là… Dommage que certaines personnes prennent un malin plaisir à modifier les balisages et saboter le travail de toute une équipe… Mais il ne faut surtout rien lâcher. Il est 16h et je dois arriver avant 17h45 au col du Souchet. Nous remontons une deuxième fois au Plateau d’Emparis par un chemin large peu pentu. Je rattrape des gens, on s’encourage… et voilà enfin le col. S’ensuit une montée avec quelques passages techniques jusqu’aux lac Noir et lac Lérié… Heureusement, je m’y attendais, sinon à ce stade bonjour le coup au moral. Puis la dernière descente, ce n’est qu’à ce moment là, que le stress commence à tomber : je suis dans les temps, sauf incident de dernière minute je devrais arriver à La Grave avant 19h. C’est après une belle descente qui réserve encore quelques passages plus ou moins engagés que je franchis enfin la ligne d’arrivée après 11h48 d’efforts… 1èreféminine… Je rentre en Alsace un peu chamboulée par cette succession d’émotions doute, stress puis satisfaction d’être allée au bout mais la tête pleine de belles images. Un grand merci aux organisateurs et bénévoles pour tout le travail qu’ils ont fait et leurs encouragements si précieux…

http://www.ultraraidlameije.fr/

 

La saison se terminera avec une participation inattendue aux championnats du monde marathon à Ornans puis avec la course dame du Roc d’Azur. Maintenant place aux belles sorties VTT avec les copains.

 

A bientôt

 

Par CFA - Publié dans : Carnet de Danièle Troesch - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 3 septembre 1 03 /09 /Sep 09:52

 

Un été contrasté

Ballade-dans-les-Vosges.JPG

Et pourtant, il avait bien commencé…

Après quelques sorties en vélo de route dans les cols Vosgiens pour parfaire ma préparation pour le Craft Bike Transalp, je suis allée en Allemagne : grimpée chronométrée sur route du Kandel (un col du massif de la Forêt Noire). 12 km et 924 m de dénivelé sont au programme avec une sacré organisation : route barrée, rampe de lancement... On se prendrait presque pour des pros. Je termine 3ème féminine (les 3 premières on se tenait en 10s...) et relativement confiante car les sensations étaient plutôt bonnes.

3eme-etape-Transalp.JPG

Vient ensuite LA course tant attendue : le Transalp. Les 5 fois où j'y ai participé j'étais soit 2ème soit 3ème dans le classement féminin. L'an dernier, avec ma collègue on est passé à coté du général pour quelques minutes. Du coup cette année, j'ai choisi de courir en mixte avec Olivier. Un nouveau challenge. 8 étapes qui représentent 616 km et 20430 m de dénivelé positif. Les 2 premières étapes nous étions autour de la 8ème place sur une cinquantaine d'équipe mixte : 8ème place (1ère étape), 9è (2ème étape). La troisième étape nous terminons 15ème mais au général nous ne perdons pas de temps. Au cours des étapes suivantes nous progressons régulièrement : 10ème à la 4ème étape puis 7ème à la 5ème étape et 6ème, notre meilleur résultat, sur la 6ème étape la plus longue. Mais la 7ème étape sera la dernière car Olivier était malade. Dans le dernier col avant l'arrivé nous avons décidé d'arrêter.

Déception évidemment car nous étions 7ème au général dans le classement mixte, ce qui était plutôt pas mal au vu du niveau. Déception car je ne voulais pas qu'il vive son premier Transalp de cette façon. J'aurais pu terminer seule, mais des maillots de finisher j'en ai déjà 5, et pour moi le plus important était d'arriver à Riva à 2. Il a fallu un peu de temps pour digérer cette épreuve. Les sorties VTT avec les copains ont fait un bien fou.

 

Et nous voilà remontés à bloc, prêts à donner le meilleur de nous-mêmes pour notre 2ème objectif commun de l’été : le Trans-Schwarzwald, dans le massif de la Forêt Noire en Allemagne, du 15 au 19 Août. 395 km et 10020 m de dénivelé positif sont à parcourir en 5 étapes entre Donaueschingen et Pforzheim.

Mercredi 15 Août à 11h, nous sommes au départ de la première étape de 78 km et 1560 m de dénivelé. Nous prenons un bon départ et arrivons à rester avec les meilleures équipes mixtes. Le profil plus accidenté en fin d’étape est en notre faveur et nous prenons la tête de la course. A l’arrivée à Grafenhausen nous sommes la première équipe mixte et endossons le maillot de leader. Quelle satisfaction !!!

Maillot-de-Leader.JPG

Jeudi 16 Août, départ de la deuxième étape. Au programme 80 km et 1940m de dénivelé. La pluie tombée toute la nuit a rendu le terrain boueux et glissant. Le profil de l’étape avec des montées courtes et beaucoup de portions plates n’était pas à notre avantage. Nous passons la ligne d’arrivée à Schonach en troisième position perdant ainsi le maillot de leader. Au classement général, nous restons toutefois 2èmeéquipe mixte.

Mais la course n’est pas terminée et la troisième étape entre Schonach et Bad Rippoldsau, avec 73 km et 2160 m de dénivelé, s’avère être plus à notre convenance. Pendant toute cette étape nous roulons avec les 2 premières équipes de la veille, et nous franchissons la ligne pratiquement ensemble. Nous avons assuré notre deuxième place au général.

 

Samedi 18 Août, départ de la quatrième étape qui nous emmène à Sasbachwalden avec un parcourt de 68 km et 1920 m de dénivelé. La fatigue se fait sentir dès le départ mais dans la première montée raide nous arrivons malgré tout à rester au contact des 2 autres équipes mixtes. Nous accusons le coup ensuite lorsque la pente se fait moins raide et qu’il devient nécessaire d’emmener des braquets plus gros. Rester dans les groupes n’étant pas toujours évident, nous nous retrouvons rapidement seuls jusqu’à l’arrivée où nous terminons quand même à la troisième place. Ne bénéficiant plus de l’effet de groupe, c’est au cours de cette étape que nous rétrograderons également en troisième place au classement général.

Arrivée à PforzheimDimanche 19 Août arrive enfin la dernière étape, et non la moindre. Pour rejoindre Pforzheim, nous devons parcourir 94,5 km et 2440 m de dénivelé. Il s’agit certainement de l’étape la plus longue et la plus difficile. La chaleur ne simplifiera pas les choses. Malgré tout, nous réalisons une bonne course en compagnie des leaders du classement général mixte. A Pforzheim, nous arrivons 3ème de l’étape et conservons notre troisième place au général.

Nous rentrons en Alsace, contents de cette course. Une victoire d’étape, un maillot de leader et une troisième place au général sur l’ensemble de l’épreuve. Le bilan est plutôt positif.

Mais tout ceci n’était possible qu’avec l’aide et le soutien de Robert qui nous a accompagné et soutenus, qui a assuré les ravitaillements, qui s’est occupé des vélos…

petite-recup-apres-la-4eme-etape-du-Transalp.JPG

Bien sûr, nous n’oublions pas le soutien de nos sponsors et de notre club, grâce à qui nous avons pu disposer d’une camionnette au combien précieuse pour la logistique.

 

A bientôt

danièle

Par CFA - Publié dans : Carnet de Danièle Troesch - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 28 juillet 6 28 /07 /Juil 08:00

RSS to JavaScript

Par CFA - Publié dans : News - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 27 juillet 5 27 /07 /Juil 17:20

 col-de-la-Schlucht.gif

Un mois de juin sous le signe de la diversité…

11 juillet… veille du départ pour Oberammergau en Allemagne où à partir de samedi 14 juillet a lieu le Craft Bike Transalp. Mais avant d’aborder ce deuxième objectif de ma saison, qui sera l’objet de mon prochain carnet, revenons sur le mois de juin.

Dès le début de saison, j’avais prévu de lever le pied après la Transvésubienne car je ne savais pas comment j’allais récupérer. Deux petites sorties peu vallonnées sur route et trois jours de pause m’ont permis de me débarrasser des courbatures liées aux portages.

Black-forest.jpg

Vient ensuite le moment de se tourner vers la prochaine échéance : le Transalp. Jusqu’à fin mai, je faisais presque toutes mes sorties en VTT, sur des parcours techniques. Si le Transalp n’est pas très exigeant techniquement, il faut par contre être prêt à enchaîner 8 jours de courses, 613 km et plus de 20000m de dénivelé positif. A partir de début juin, j’ai donc repris mon vélo de route pour faire quelques sorties dans les cols Vosgiens et en Forêt Noire (Allemagne).

Black-forest-podium.jpg

Le 17 juin, je choisis de participer à l’ Ultra Black Forest à Kirchzarten en Forêt Noire, massif montagneux du sud-ouest de l’Allemagne. Il s’agit de l’un des plus importants marathons en Europe, qui a rassemblé 4729 participants cette année. Plusieurs parcours sont proposés allant de 43 à 117 km. Je m’inscris sur le plus long : 117 km et 3150 m de dénivelé positif. Le départ est donné à 7h30. Nous empruntons essentiellement des chemins larges, des routes forestières des pistes cyclables. Les descentes ne présentent aucune difficulté. Jusqu’au Titisee, lac d’origine glaciaire, je surfais entre la 5ème et la 6èmeplace. Si j’arrivais à faire des écarts dans les montées, j’étais vite reprise dans les descentes ou les faux-plats. L’allemande avec qui je faisais un bout de chemin a décroché à mi parcours. Cette fin de course était plus à mon avantage : montées raides, peu de partie plate où s’abriter dans un groupe pouvait permettre de gagner du temps. Finalement, après 5h31 de course, je passe la ligne en 5ème position, relativement satisfaite de ce résultat car c’est mon deuxième meilleur temps depuis que je participe à cette épreuve. Les sorties sur route commencent à être bénéfiques.

Mavic-Free-Trail.JPG

Et puisque j’aime varier mes entraînements pour ne pas tomber dans la routine, je décide de participer à la Mavic Free Trail le jeudi 21 juin. Encore une course qui me tentait bien depuis un moment mais les années précédentes je travaillais le jeudi. Me voilà donc partie pour un déplacement éclair direction les 2 Alpes le mercredi. La course est prévue jeudi à 11h. C’est une course particulière entre enduro et cross country, d’environ 40 km sur sentiers techniques avec un dénivelé positif de 1700m et négatif de 3200m. Le départ se fait sur le glacier au-dessus des 2 Alpes, à un peu plus de 3000 m. Mais cette année, le glacier n’était pas praticable et le départ fut donc donné un peu Vosges-en-velo-de-route.JPGplus bas, à 2600 m d’altitude. Une bonne montée peu après le départ a vite fait de calmer les ardeurs des concurrents. Suit alors une bonne vingtaine de minute de course à pied à travers un névé avant d’entamer la première descente. La plupart des montées se feront ensuite sur piste relativement raide et les descentes seront sur sentiers ludiques avec épingles et virages relevés. Après presque 3h de course je termine 2ème féminine. Ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre lorsque je me suis inscrite, j’ai choisi de prendre le même vélo que j’avais à la Transvésubienne. Si j’ai apprécié les 150 mm de débattement dans les descentes, j’ai un peu regretté mon choix quand il s’agissait de grimper. Quoi qu’il en soit ce fut une belle course avec malgré tout beaucoup de plaisir.

Le Transalp approchant, le dernier week-end j’ai choisi de participer à la grimpée chronométrée du col du Hundsrück (premier col de la Vosgienne, l’une des cyclosportives la plus connue de l’est de la France) et d’enchaîner avec quelques sorties sur route pour parfaire ma préparation. Y a plus qu’à…

à bientôt

Danièle

Par CFA - Publié dans : Carnet de Danièle Troesch - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 18 juillet 3 18 /07 /Juil 20:16

 

RSS to JavaScript

Par CFA - Publié dans : Tour Féminin en Limousin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 2 juillet 1 02 /07 /Juil 10:00

Remise.JPG

Ma première Transvésubienne

 

1er juillet… et voilà l’été qui arrive avec ses courses par étapes - Craft Bike Transalp et Vaude MountainBIKE Trans-Schwarzwald - auxquelles cette année je participerais en équipe mixte. Mais avant ces épreuves, petit retour en arrière sur le mois de mai.

La saison 2012 a commencé de façon semblable à la précédente : cyclosportives et marathons. Après celui du Lac de Garde en Italie, se profile à l’horizon une course particulière, à laquelle je souhaitais participer depuis longtemps : La Transvésubienne. Une course mythique dans le sud de la France. Au départ de la Colmiane, le parcours emmène les VTTistes à travers le Parc National du Mercantour jusqu’à la Baie des Anges à Nice. 86 km, 3500m de dénivelé positif et 5000 m de dénivelé négatifs attendent les participants. Cette épreuve est réputée pour son aspect technique tant en montée qu’en descente, sa difficulté physique. Le meilleur franchira la ligne en un peu plus de 6h…

J’ai longtemps hésité avant de m’inscrire, pour plusieurs raisons. D’une part, au niveau du calendrier, la course avait souvent lieu en même temps que d’autres marathons en Allemagne auquel mon team souhaitait que je participe.

D’autre part, j’avoue avoir appréhendé les descentes. J’ai commencé le VTT assez tard. Je n’ai pas eu la chance de pouvoir profiter des écoles VTT qui permettent de progresser et d’acquérir les bons réflexes. En étant plus âgé, l’acquisition des bons gestes et des bonnes postures devient plus compliquée.

descente-du-Brec-d-Utelle.JPG

Et pourtant, c’est une course qui m’a fait rêver. Je me suis toujours dit que j’aimerais être à la hauteur pour pouvoir y participer. Alors je me suis prise en main. Depuis presque 3 ans, je participe à des courses d’enduro, ce qui m’a permis de progresser et de prendre de l’assurance. Je privilégie aussi le travail technique en automne et en hiver. Et c’est ainsi que je me retrouve à la Colmiane le 26 mai 2012 pour retirer les plaques de cadres, passer au contrôle pour faire marquer vélo et roues d’un sticker TV.

Pour fêter la 20èmeédition, l’organisation a décidé de refaire le Prologue du Loup la veille de la course. Un transfert en télésiège permet d’accéder au Pic de La Colmiane pour le départ. Le départ se fait par groupe de 50. Et nous voilà partis pour 10 km, 180 m de dénivelé positif et 800 m de dénivelé négatif. Le parcours est rendu glissant par les pluies de la nuit surtout sur la première partie. A l’arrivé à Saint Martin de Vésubie, je suis 2ème derrière Nadine Sapin. Plutôt pas mal pour commencer même si je sais pertinemment que le plus dur reste à venir. Malgré tout, ce prologue m’a permis de me sentir en confiance, de prendre mes repères pour le lendemain et surtout d’avoir un aperçu du terrain. Retour au centre Paul Cejam à la Colmiane où je loge avec d’autres participants.

Prologue.JPG

Dimanche matin, réveil à 4h30… L’orage et les pluies de la nuit alimentent les conversations du petit déjeuné. 6h30, départ à La Colmiane… Après avoir descendu quelques centaines de mètres sur une piste de ski, nous voilà partis vers l’ascension de la Cime de la Colmiane dans la brume. Dans les montées, je suis Nadine mais je perds le contact dans un endroit où alternent passages à pied et à vélo. Au premier ravitaillement, au col d’Andrion, on me dit que je suis à 5 min. S’ensuit une descente technique avec racines et pierres. Que du bonheur… Puis nous remontons sur des sentiers plus ou moins raides vers le Brec d’Utelle. La montée se terminera par un portage dans la roche. Après la descente du Brec d’Utelle, on me dit que je suis environ à 20 min. Direction La Madonne d’Utelle, sur de beaux sentiers plus ou moins raides. La descente depuis La Madonne est un vrai régal, attention toutefois aux pièges qui sont nombreux quand on ne connaît pas le parcours. Au Pont du Cros, je suis toujours à environ 20-25 min. La montée qui suivra est éprouvante car technique et beaucoup de passage se feront à pied. Une chute sanctionnera mon manque de concentration. Rappel à l’ordre, heureusement sans conséquence. C’est à partir d’Aspremont, en remontant vers le mont Chauve que les choses se compliquent. Orage et pluie ne m’ont pas épargnée. Lorsque j’arrive enfin à Nice, je passe la ligne en étant toujours 2èmeaprès environ 10h d’efforts. Le sticker Finisher est bien mérité !!!

314-003Je reviens enchantée de cette épreuve. En privilégiant un vélo avec 150 mm de débattement, je me suis vraiment fait plaisir en descente, mais j’ai un peu plus souffert en montée. Avec 12,5 kg, mon vélo est plus lourd que celui que j’ai l’habitude de prendre pour les marathons.

Même en étant bien préparée, rien ne vaut une reconnaissance du parcours. Les pièges sont nombreux et avec la fatigue les erreurs font vite perdre du temps.

Cette course pour laquelle je me réjouissais pendant tout le début de saison, cette course autour de laquelle tout tournait est maintenant terminée… Mélange de satisfaction car je suis allée jusqu’au bout avec un podium à la clé, et de « tristesse » car LA course qui a motivé tout mon début de saison est passée…

 St Martin de Vésubie

A bientôt pour un mois de juin sous le signe de la diversité…

 

Danièle

 

Par CFA - Publié dans : Carnet de Danièle Troesch - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 juin 1 18 /06 /Juin 10:37

CHAMPIONNATS DE FRANCE SUR ROUTE - SAINT AMAND LES EAUX

Repertoire-8 7793

Jeudi 21 Juin 2012 se déroule le Championnat de France de CLM Individuel route dames. Epreuve très importante car nous aurons surement la première sélection Olympique pour Londres.

Premier Départ 9h30 - Parcours 26 km.

La dernière concurrente à partir sera Jeannie LONGO....Mais derrière elle, les favorites de l'épreuve vont jouer toutes leurs cartes:

Christel Ferrier Bruneau, Audrey Cordon, Pauline Ferrand Prévos, Mélodie Lesueur, Aude Biannic...sans oublier Edwige Pitel de retour dans les pelotons qui aura surement coeur à faire un bon chrono ce jour là.

 

LISTE DES ENGAGEES - CLIQUEZ ICI

Par CFA - Publié dans : Championnats de France - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 10 juin 7 10 /06 /Juin 18:35

Ce dimanche se déroulait la 7éme Manche de la Coupe de France DN Dames à Nogent l'Abbesse. L'épreuve était en deux étapes :

Course en ligne ce matin de 84 km entre Nogent L'Abbesse et Beine Nauroy et cet après midi un contre la montre individuel d'environ 14 km.

 

226448 10150176052202999 575817998 6672897 4288964 nChristine MAJERUS (GSD GESTION) remporte ce matin l'épreuve en ligne devant la championne de Bretagne Aude Biannic et ensuite à 9'' arrive Alna Burato pour complèter le podium.

Cet après midi, les filles prenaient le départ du CLM individuel à partir de 15h00. Aude Biannic, spécialiste du chrono, remporte cette deuxième étape devant la Championne du Luxembourg, Christine Majerus.

AUDE_BIANNIC.jpg

Au classement Général, Aude Biannic remporte cette 7éme Manche de CDF Dames, devant Christine Majerus et une belle troisième place pour Alna Burato.

 

 

Par CFA - Publié dans : Coupe de France Dames - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 26 mai 6 26 /05 /Mai 11:44

  303376 284594224970360 100002593553374 568240 1205318325 n

Qui ne connait pas le Blog de Gwéna dans le milieu du cyclisme féminin en France et à l'Etranger ? Depuis toujours, Gwénaelle Riou est passionnée de sport au féminin. Elle a débuté sa passion par le football féminin pour en arriver au cyclisme féminin.

Elle débute avec la Gazette du cyclisme Féminin de Michle LEROUGE et sur internet avec le blog Courses Féminines Associées et prend son envol pour créer son propre blog :

Le Blog de Gwéna- cyclisme féminin - http://cyclismefeminin.over-blog.com/

Gwénaelle ne compte pas ses heures de bénévoles à nous informer des épreuves régionales, nationale, internationales sur le cyclisme féminin, sans oublier les photos où l'on peut regarder au travers sa passion pour ce sport et pour le cyclisme féminin en Bretagne.

Gwénaelle reçoit du Président de la Fédération Française de Cyclisme, la Médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports dans sa Bretagne natale et aux côtés des championnes Bretonnes Audrey Cordon et Aude Biannic.

Belle récompense pour Gwénaelle et pour le cyclisme féminin.

471677_394135497276144_100000390903031_1254486_1233379269_o.jpgA noter que cette saison 2012 le cyclisme féminin sur route a reçu deux médailles de Bronze de la Jeunesse et des Sports :

- Nathalie LECOURT pour le Tour International Féminin en Limousin Poitou Charentes

- Gwénaelle RIOU pour sa passion et surtout pour tout le travail mis en valeur pour le cyclisme féminin....

 

VOIR L'ALBUM PHOTOS DE GWENA DE PLUMELEC - CLIQUEZ ICI

Par CFA - Publié dans : News - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 26 mai 6 26 /05 /Mai 11:17

Audrey cordon conforte sa première place au Classement Général de la coupe de France Capdet Nayral Dames devant Aude Biannic et Amélie Rivat.

chez les juniors Ségolene Lebéron endosse la maillot vert et chez les espoirs tout logiquement, la Bretonne Aude Biannic, elle aussi conforte son maillot blanc.

Par équipe, VIENNE FUTUROSCOPE reste en tête devant l'Asptt Dijon Bourgogne et le Team GSD GESTION

475869_3854590238896_1102513477_33436062_986848173_o.jpg

TOUS LES CLASSEMENTS :

1 CORDON Audrey FUT VIENNE FUTUROSCOPE 168 pts
2 BIANNIC Aude BRE DN CR BRETAGNE ESP 148
3 RIVAT Amelie FUT VIENNE FUTUROSCOPE 120
4 BRAVARD Melanie GSD TEAM GSD GESTION 95
5 MUFFAT Alexia BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE ESP 93
6 JEULAND Pascale FUT VIENNE FUTUROSCOPE 81
7 LABONTÉ Veronique CSMES CSM EPINAY SUR SEINE 80
8 CRUM Emma BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 80
9 ROUSSE Marion FUT VIENNE FUTUROSCOPE ESP 79
10 BIDEAU Sandrine FUT VIENNE FUTUROSCOPE 79
11 THOMAS Claire BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 76
12 GRAUS Andrea FUT VIENNE FUTUROSCOPE 70
13 LOZE Ludivine DEB DEBABARRENA GIPUZKOA 67
14 LESUEUR Mélodie BIG BIGMAT-AUBER93 ESP 67
15 HEGOBURU Elodie BIG BIGMAT-AUBER93 65
16 FOURNIAL Vicky UCBH UC BASSIN HOUILLER 52
17 SOUYRIS Manon FUT VIENNE FUTUROSCOPE ESP 50
18 CLOAREC MATHIS Marie Laure PUT CSM PUTEAUX 47
19 TAYLOR Carlee FUT VIENNE FUTUROSCOPE 45
20 DE SAINT JEAN Magdalena BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 44
21 FOURNIER Roxane BIG BIGMAT-AUBER93 ESP 43
22 PADER Lucie GSD TEAM GSD GESTION ESP 39
23 CREUX Sophie CCC CHAMBERY C. COMPETITION 37
24 LETUE Jénifer FUT VIENNE FUTUROSCOPE ESP 37
25 MAJERUS Christine GSD TEAM GSD GESTION 35
26 CHAUMET Oriane GSD TEAM GSD GESTION ESP 33
27 DOS SANTOS Sandra UCBH UC BASSIN HOUILLER ESP 32
28 RIBEROT Fanny LTK LOINTEK 29
29 CANUEL Karol-Ann FUT VIENNE FUTUROSCOPE 27
30 WHITSON Genevieve BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 26
31 AZAM Marion FUT VIENNE FUTUROSCOPE ESP 25
32 PITEL Edwige ASPSA AS PALAIS SPORTS ALPEXPO 22
33 SICOT Marion TRC TEAM REGION CENTRE ESP 19
34 SMITH Johanna TLR T.F. LANGUEDOC ROUSSILLON 18
35 VERHOEVEN Aurore UVA U.V.ANGERIENNE ESP 17
36 BLANQUEFORT Emilie LTK LOINTEK 17
37 LEBERON Ségolène TRC TEAM REGION CENTRE J2 16
38 BRAMANTE Aurelie BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 16
39 MOTTET Eva CCC CHAMBERY C. COMPETITION J2 11
40 CADOL Nathalie BRE DN CR BRETAGNE 10
41 JEULAND Nathalie BRE DN CR BRETAGNE 10
42 LE FOURN Aodez BRE DN CR BRETAGNE 9
43 FOSSE Mélanie NOR DN CR NORMANDIE J2 8
44 ROCHEDY Emilie RHA CR RHONE ALPES J2 6
45 HALBWACHS Aurelie FUT VIENNE FUTUROSCOPE 6
46 ERAUD Severine PDL CR PAYS DE LA LOIRE J1 5
47 THOMAS Beatrice BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 5
48 BRAVARD Charlotte GSD TEAM GSD GESTION ESP 4
49 HORGAN Siobhan GSD TEAM GSD GESTION 4
50 TONDEUR Alexandra BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 3
51 MERLOT Emmanuelle FUT VIENNE FUTUROSCOPE 3

Classement général de la Coupe de France Espoirs :
1 BIANNIC Aude BRE DN CR BRETAGNE 148 pts
2 MUFFAT Alexia BCF ASPTT DIJON BOURGOGNE 93
3 ROUSSE Marion FUT VIENNE FUTUROSCOPE 79
4 LESUEUR Mélodie BIG BIGMAT-AUBER93 67
5 SOUYRIS Manon FUT VIENNE FUTUROSCOPE 50
6 FOURNIER Roxane BIG BIGMAT-AUBER93 43
7 PADER Lucie GSD TEAM GSD GESTION 39
8 LETUE Jénifer FUT VIENNE FUTUROSCOPE 37
9 CHAUMET Oriane GSD TEAM GSD GESTION 33
10 DOS SANTOS Sandra UCBH UC BASSIN HOUILLER 32
11 AZAM Marion FUT VIENNE FUTUROSCOPE 25
12 SICOT Marion TRC TEAM REGION CENTRE 19
13 VERHOEVEN Aurore UVA U.V.ANGERIENNE 17
14 BRAVARD Charlotte GSD TEAM GSD GESTION 4

Classement général de la Coupe de France Juniors :
1 LEBERON Ségolène TRC TEAM REGION CENTRE J2 16 pts
2 MOTTET Eva CCC CHAMBERY C. COMPETITION J2 11
3 FOSSE Mélanie NOR DN CR NORMANDIE J2 8
4 ROCHEDY Emilie RHA CR RHONE ALPES J2 6
5 ERAUD Severine PDL CR PAYS DE LA LOIRE J1 5

Classement général de la Coupe de France par équipes :
1 VIENNE FUTUROSCOPE 180 pts
2 ASPTT DIJON BOURGOGNE 162
3 TEAM GSD GESTION 156
4 BIGMAT-AUBER93 111
5 DN CR BRETAGNE 109
6 CHAMBERY C. COMPETITION 68
7 TEAM REGION CENTRE 62
8 CR RHONE ALPES 54
9 MIXTE 1 NORMANDIE - MIDI-PYRENEES 35
10 CSM EPINAY SUR SEINE 31
11 CR MIDI PYRENEES 27
12 CR PAYS DE LA LOIRE 25
13 CR CHAMPAGNE ARDENNE 22 
            

Source : http://www.directvelo.com/

Photos : Fabrice Lambert - www.sportbreizh.com



Par CFA - Publié dans : Coupe de France Dames - Communauté : Cyclisme Masculin, Féminin
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés