Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Merci ...

Il y a actuellement    personne(s) sur le blog CFA

Recherche

Archives

AGENDA

   

 

 

 

   

Tour Féminin Limousin 2012

  logoofficielTFELPC.jpgTour Féminin en Limousin 

      19 au 22 juillet 2012

Accueil des équipes et présentation

le 18 Juillet 2012 

PROFILS - CARTES - HORAIRES

DES 4 ETAPES DE L'EDITION 2011 - cliquez sur le logo

 

LOGO-2525252525252520RMJ

Toutes les étapes à réécouter

logo velo19 2011

Reportage photos

Tour de Bretagne

Les incontournables

banniereAACF.jpg

 pistache ..
CFerrierBruneau.jpg


Les carnets de route
 
 
 
CHAMPIONNAT DE FRANCE DE L'AVENIR

TOUTES LES PHOTOS

SUR VELO 19 - CLIQUEZ ICI

 

logo velo19 2011

 

Tour Féminin en LIMOUSIN 2010

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 10:50

Mireille Robin revient sur  ses étapes du Tour de l'Ardèche où elle a connu comme elle le dit si bien "La Pouasse" avec une crevaison et le lendemain une chute. 

Mireille a pour la première année prit le départ de deux Tours Internationaux par étapes. Elle en tire les conclusions pour la saison prochaine.

Maintenant place à la montagne sa deuxième passion,  sans oublier son travail en tant qu'entraineur professionnellle, dont elle a su pallier sa préparation personnelle et celle de ses coureurs .

tifel10-353_612x459.jpg

"Ce tour international féminin n’a plus rien de comparable avec celui que j’avais en mémoire de l’année 2008.

J’avais en mémoire une galère répétée chaque jour par les difficultés, les distances et le rythme de la course.

Or cette année, il n’en était plus rien de ce ressenti même si les difficultés, les distances d’étapes sont identiques. Quelque chose a changé au niveau du rythme de course : je ne le subis plus, je le vis ! Et croyez-moi, ce facteur modifie l’intérêt et la motivation à chaque coup de pédale. 

 

La 1ère étape s’est déroulée à 39 de moyenne, sur un parcours plat et sur des routes bien trempées, vent de face au retour. J’ai été surprise de ne pas avoir été plus dans le dur lorsque nous roulions à 55 km/h car depuis 1 mois je n’avais plus couru sur route afin de préparer les championnats de VTT. Le tour commençait bien !

Le 2ème jour, j’éviterais le moindre commentaire sur mon temps du CLM. Il fût tout aussi médiocre que la route sur laquelle nous l’avons disputé.

L’étape de l’après-midi fût nettement mieux. 1 col au programme !

Cervélo impose l’allure …17 concurrentes s’envolent  dans le col. Nous ne les reverrons plus.

  Je finis avec le peloton, soulagée mais pas satisfaite.

 Repertoire-5-5032a-1-.jpg

Pour le jeudi et vendredi, il faut gérer ses efforts en course pour passer le cap des étapes les plus longues et les plus difficiles : 130 puis 120 km avec plusieurs montées de cols.

Je suis prête !

Tout se passe bien, je me sens bien dans toutes ces montées de cols. Je suis également dans un bon groupe mené par 3 Belges et 2 Hollandaises. Nous sommes en route pour la 33ème place.

Elles descendent bien c’est super. Je suis en confiance dans leurs roues.

Quelle vive et intense concentration pour ne pas faire d’erreur dans ces descentes.  

Au 90ème kilomètre, je crève...perds le groupe…je ne suis plus dans la course. Faire une performance n’est plus qu’un rêve. Quelle pouasse ! Les 40 derniers kilomètres me paraissent très longs !

 

Pour le lendemain, étape dure encore mais mon envie d’être dans la course est encore plus intense.

Lors de l’étape St Martin d’Ardèche-Villeneuve de Berg, je m’étonne encore de la montée à Sampson sur 3 km. J’arrive à relancer dans la montée (à 7-8% peut-être) et à la bascule. La pente a provoqué de nombreuses cassures.

Je reprends vite un groupe dans la descente.

Selon la position de certaines concurrentes (que j’ai en repère), je suis bien placée dans la course. 239.jpg

Mais voilà, au 72ème kilomètre environ, je manque un virage plus serré que  les autres. Je n’ai pas le choix…direction le talus. Ma tête percute la terre dans un bouquet de ronces.

Finir dans le peloton est bien terminé ! J’avais de bonnes sensations pourtant.

Les 50 derniers kilomètres ont été interminables.

L’envie d’arrêter est très forte vu qu’ une fois de plus je ne suis plus dans la course.  

Heureusement on a su me relancer pour le lendemain.

Le lendemain, dernière belle étape…dernière remontée des Gorges de l’Ardèche…en répétition pour qu’on se s’en souvienne bien ! J

 

Le tour de l’Ardèche est terminé avec la quasi certitude que ce type de tour me convient le mieux. C’est de la montagne, alors évidemment !

J’y reviendrai donc la saison prochaine avec la motivation de faire mieux, même si c’est difficile de l’aborder avec un minimum de fatigue. L’accumulation des courses pèse lourd dans la balance FORME en fin de saison.

En tous cas, entre 2008 et 2010 j’ai bien progressé mais cela ne me suffit pas du tout.

Ma prochaine préparation hivernale sera encore modifiée pour aboutir à des progrès physiques bien plus tangibles.

 

Merci infiniment à l’encadrement de la Bourgogne sur lequel j’ai pu me reposer en toute confiance." 

 

A très bientôt pour de nouvelles activités.

 

 

Mireille

                                                                                                                        www.suivi-entrainement.fr

 

Repost 0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 09:06

tifel10-373_612x459-copie-1.jpgDemain le Tour de l'Ardèche se termine....et pour moi, c'est ma saison en montagne. Pour décompresser, me reposer, m'évader, je vais partir en randonnée pédestre, mais surtout en autonomie totale :  Sac à dos, carte, nourriture, un bon bouquin, et en route pour 15 jours d'aventure. Plus de téléphone portable, plus d'ordinateur....Je tiens à vous rassurer,avant de partir, je vais écrire un carnet de route du Tour de l'Ardèche 2010 qui fut pour moi une victoire personnelle, et l'envie de progresser pour les saisons prochaines.

 

Tout l'hiver dernier, Mireille nous a envoyé des superbes photos de ses comppêtitions et randonnées en ski d'alpinisme, je vous invite à retourner sur ses carnets pour revoir les beaux paysages....

Le journal "La  Provence" a fait mercredi 08 Septembre une intervieuw de Mireille sur son amour pour la montagne et sur une partie de sa préparation hivernale pour la saison prochaine.

 

Lire l'article - CLIQUEZ ICI

 

Repost 0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 09:00

 MIREILLE ROBIN 

  EST AUSSI ENTRAINEURE PROFESSIONNELLE  EN CYCLISME SUR ROUTE ET VTT

depuis plusieurs années. 

Mireille utilise les nouveaux outils d’entraînement de référence

notamment le capteur de puissance…

pour donner d’avantage de précisions à votre suivi et à la réalisation de vos séances.

 

 

tifel10-373 612x459 Vous voulez TRANSFORMER,

    AMELIORER vos objectifs,

                   vos résultats,                    

  DECOUVRIR vos capacités

  

 

 

CONTACTEZ MIREILLE

       suivi.entrainement@hotmail.fr

Son site : www.suivi-entrainement.fr

 

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 09:25

Mireille nous fait revivre son championnat d'Europe VTT Master à Pra Loup, comme si nous étions sur son VTT....Dans ses paroles, nous comprenons que la gestion de l'effort en Cross Country est très importante....ainsi que l'envie, et surtout le moral.

L'erreur de l'Italienne fut de partir trop vite et de mal gérer ses efforts...Pra Loup est un parcours très difficile avec des montées très techniques et raides....

Ecoutons, du moins revivons en lecture la course de Mireille.

 

 mimi lève les bras  

 

Carnet de route de Pra loup

 

Bonjour à tous et à toutes,

 

Jour J, vendredi 27 août, 10h29, en position de départ, mains agrippées au cintre, « dans 15’’ le départ » !

Et c’est parti pour 3 tours...les VTT autour de moi s’affolent, certains me doublent crampons accrochés à l’herbe !

Nous voici déjà dans la 1ère montée raide, l’Italienne en tête, tricote bien dans cette montée, bascule en tête… s’éloigne dans la descente en dévers ! mimi2.jpg

Qu’est-ce que je fais ? Je décide de rester calme, de ne pas paniquer face à cette envolée Italienne. A mes risques et périls, certes !

Je reste concentrée sur toutes les parties techniques pour bien prendre les trajectoires choisies et répétées, relancer au moment jugé opportun, gérer également  l’effort pour ne pas être collée dans les montées courtes et casse-pattes, qui sont  essentiellement situées sur la 2ème moitié du circuit.

Mais ça ne suffit guère, l’Italienne est à 1’ au 1er passage, déjà trop loin…

Bon ben il va falloir se bouger maintenant !

 

2ème tour, je le passe mieux, plus vite et surtout je me sens mieux...je relance plus facilement. Elle me grignote 15’’ dans ce tour. Mais ça ne me suffit pas pour y croire. Mimi est-ce que tu peux accélérer dans les montées ? Ben non mais je vais essayer.

« Elle a des crampes » m’informe t-on. Et puis j’aperçois l’Italienne qui cale dans une montée boueuse. Tiens, tiens ? Serait elle en train de payer son départ trop rapide ?

 Je reste concentrée, surtout ne pas trop butter sur les pierres, relancer…se motiver mais elle relance encore sur le plat. Ne lâche rien Mimi, rien n’est joué ?

 Repertoire-5-2289---pra-loup.jpg

Au dernier  800 m, plus que 15’’ d’écart. Elle entame la montée raide au pied de la maison, pousse un cri…elle est à pied !!!

Pourquoi ? Arrivant au pied de ce mur, on me crie aussitôt « elle a cassée sa chaîne » ! Information bien acquise ! En quelques secondes je la double, continue à m’appliquer, surveille derrière (on ne sait jamais ce qu’il peut se passer de l’arrière) concentre l’énergie pour les dernières montées raides…le dévers…J’entends Eric le speaker m’annoncer !

 

Enfin la descente puis l’arrivée ! C’est gagné ! Emotion.jpg

 

mains-sur-la-tete.jpgSoulagée, émue, applaudie, heureuse au franchissement de la ligne avec en toile de fond des larmes de revanche face aux lourds échecs de 2009 et surtout à tout l’investissement que je mets au quotidien depuis tant d’années. 

C’est donc à la pédale, au courage, à la détermination que je gagne.

C’est dur de ne plus y croire quand rien ne vient,

C’est dur aussi d’y croire quand c’est là !

 

 

Voilà Pra Loup est passé….envolé vers l’Irlande pour 2011  mais les médailles et les titres restent à la maison !

 

Merci à mes amis qui se mettent en 4 pour me donner les moyens (encore bien artisanaux !) de pédaler dans les meilleurs conditions. Et ça marche !

Mireille ROBIN

 

ARTICLE DE PRESSE "LA PROVENCE" - CLIQUEZ ICI

 

Repost 0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 08:00

    MIREILLE ROBIN 

  EST AUSSI ENTRAINEURE PROFESSIONNELLE  EN CYCLISME SUR ROUTE ET VTT

depuis plusieurs années. 

Mireille utilise les nouveaux outils d’entraînement de référence

notamment le capteur de puissance…

pour donner d’avantage de précisions à votre suivi et à la réalisation de vos séances.

 

 

tifel10-373 612x459 Vous voulez TRANSFORMER,

    AMELIORER vos objectifs,

                   vos résultats,                    

  DECOUVRIR vos capacités

  

 

 

CONTACTEZ MIREILLE

       suivi.entrainement@hotmail.fr

Son site : www.suivi-entrainement.fr

 

Repost 0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 19:02

P1050002Mireille nous a fait vivre ses aventures en montagne, en nous faisant découvrir le ski alpinisme et de superbes paysages d'hiver.

Elle a débuté son début de saison tard, pour des raisons diverses.

Sa belle performance au VTT à Super Besse et à la Cyclosportive "Les Copains" lui ont redonné confiance et des nouvelles motivations, notamment les courses à étapes dont le Tour Féminin en Limousin (dans l'équipe de la Bourgogne auprès de Sylvie Gaillon), Le Tour de Charentes Maritimes et le Tour de l'Ardèche...

Nous lui souhaitons bonne chance pour ses nouveaux objectifs et surtout retrouver du plaisir sur les routes Limousines.

 

Carnet de route du 3 et 4 juillet 2010

 

Voici plusieurs mois que je manquais mon devoir en n’envoyant plus de carnet de route alors que je courais chaque week-end.

 

En toute honnêteté, rien ne me motivait à l’écriture des carnets de route depuis le ski de rando.

 

Jusqu’à présent les courses routes se sont majoritairement déroulées sur circuit à répétition, plat ou vallonné qui ne me m’apportaient pas entière motivation, mise à part la « Ronde de Bourgogne » (course d’étapes avec beaucoup de grimpeurs difficiles au programme et en équipe).

C’est en me rapprochant de la montagne grâce à la Coupe de France VTT le samedi 03 juillet 2010 et à la cyclosportive « les Copains », le dimanche 04 juillet, que j’ai retrouvé un total enthousiasme sur le vélo. Photo---Juin-2010-005.jpg

 

Pour le circuit VTT les nombreuses montées, relances et points techniques en sous-bois …tout ceci répété, enchaîné avec peu de récupération dans les jambes en faisaient la difficulté mais aussi tout son intérêt pour les vététistes en forme. Ma victoire, mes bonnes sensations, le sentiment d’avoir progressé m’avaient déjà remotivé.

 

Le lendemain, à Ambert, je prenais le départ pour 158 kms avec un dénivelé de 2869 m, aidé d’un col de 1366 m et de 6 autres classés entre 850 et 1157 m d’altitude et entre 3 à 5%.

 

Mon objectif était de faire mieux que 5h30 (temps de référence de la 1ère féminine de l’édition précédente).                  

 

Le 1er col de 22 km fut un vrai bonheur car j’avais de bonnes jambes. Je rattrapais donc les dossards 100 sans trop me mettre dans le rouge.

Passé le col, un groupe de 6 coureurs s’est formé, nous avons pu rattraper 2 grands pelotons en début puis lors des dernières ascensions.

J’ai apprécié de rouler avec ce groupe constitué du début à la fin de quasiment les mêmes coureurs. Une bonne entente nous a permis de toujours rouler sur tous les terrains ce qui explique notre bonne moyenne (31,1km/h). J’ai pu me faire plaisir dans les montées ainsi  que dans chaque descente car toutes techniques. Je constate que beaucoup de cyclistes ne savent pas lire une trajectoire de virage et sont sur la retenue.

 

C’est la raison pour laquelle je prenais les initiatives en descente. Juste pour le plaisir du pilotage !

 

Après 4 h de course, je commençais à sentir une fatigue mais je ne me suis pas inquiétée.

Une montée raide nous attendait suivie de quelques kms de montée alors il fallait en garder encore. Et c’est passé !

 

Ensuite 10 kms de descente technique entre 60-70 km/h …plus de retenue maintenant, les freins sont lâchés jusque la ligne d’arrivée. ! Un régal !

 

Les 158 kms sont effectués, plus facilement que je ne l’aurai imaginé la veille. Je me classe 78ème au scratch sur 643 finisseurs pour l’avoir fait en 5h04, ce qui est une vraie performance.

P1080487.JPG

 

 

Voilà, les jambes que je n’avais pas au France, étaient là en montagne.

J’ai vraiment le sentiment que ma saison commence maintenant avec le Tour international féminin du Limousin, le France et Europe VTT master à Pra Loup et le Tour international féminin de l’Ardèche, en montagne! 

 

Pour finir, un «sage » a écrit sur la route des Copains ceci «  c’est dans l’effort que l’on éprouve de la satisfaction et non dans la réussite ». Je rajouterai que c’est aussi dans les bonnes sensations.

                                                                             BONNE ROUTE A VOUS.

                                                                                Mireille - www.suivi.entrainement.fr

  Photos Gwénaelle Riou et Nath Lecourt

 

Repost 0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 10:44

Dans son 3ème carnet, Mireille ROBIN nous relate ses deux dernières compétitions en ski alpinisme en nous expliquant les données physiques des différentes phases de ses efforts.

Elle n'a pas oublié de nous offrir des photos paradisiaques: on s'envole au dessus d'une mer de nuages...
Nous retrouverons Mireille dimanche sur sa première compétition VTT, le off road Cassis. Nous lui souhaitons bonne chance !

Repost 0
Published by Gwéna - Nath - dans Carnet de Mireille ROBIN
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 20:05

montagneMireille, quant à elle, revient sur sa première compétition de ski alpinisme à Chamrousse…où elle termine 3éme. Tout simplement époustoufflant !

Repost 0
Published by Gwénaëlle et Nath - dans Carnet de Mireille ROBIN
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 21:56

ski-couleur2.gifChose promise chose due, Mireille ROBIN nous expédie son premier carnet de route après nous avoir mis en appétit, la semaine passée, avec son exposé sur l'entraînement dans le cyclisme féminin.

Ce CARNET de ROUTE 1 nous transporte directement dans les Alpes... un dépaysement assuré. Elle nous dévoile sa préparation hivernale... jugez plutôt en cliquant ici. Un carnet de route qui fera boule de neige...

Repost 0
Published by Gwéna et Nath - dans Carnet de Mireille ROBIN
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 15:00

P1050002

L'entraînement est un sujet que nous trouvions important d'aborder à quelques semaines de l'ouverture de la saison route dames.

S'entraîner oui ...Mais Pourquoi ? Comment ? Pourquoi un entraîneur ?

Sur le circuit des entraîneurs femmes, elles sont peu nombreuses. Nous avons rencontré Mireille ROBIN qui allie le cyclisme de compétition, le ski d'alpinisme avec son travail d'entraîneur auprès de cyclistes, cyclistines, et sportifs de tout niveau.

Vous remarquerez en lisant son article (en format PDF 2,65 Mo) que la championne de Provence nous gratifie d'un document de qualité dont la présentation n'a d'égal que son talent d'entraîneur dont elle se fait la vocation.

Un grand merci pour sa collaboration et nous aurons le plaisir de la retrouver grâce à son carnet qu'elle tiendra pour CFA.

Pourquoi s'entraîner - quoi entraîner - pourquoi un entraîneur ?

Repost 0
Published by Nath et Gwéna - dans Carnet de Mireille ROBIN
commenter cet article