Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci ...

Il y a actuellement    personne(s) sur le blog CFA

Recherche

Archives

AGENDA

   

 

 

 

   

Tour Féminin Limousin 2012

  logoofficielTFELPC.jpgTour Féminin en Limousin 

      19 au 22 juillet 2012

Accueil des équipes et présentation

le 18 Juillet 2012 

PROFILS - CARTES - HORAIRES

DES 4 ETAPES DE L'EDITION 2011 - cliquez sur le logo

 

LOGO-2525252525252520RMJ

Toutes les étapes à réécouter

logo velo19 2011

Reportage photos

Tour de Bretagne

Les incontournables

banniereAACF.jpg

 pistache ..
CFerrierBruneau.jpg


Les carnets de route
 
 
 
CHAMPIONNAT DE FRANCE DE L'AVENIR

TOUTES LES PHOTOS

SUR VELO 19 - CLIQUEZ ICI

 

logo velo19 2011

 

Tour Féminin en LIMOUSIN 2010

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:55

Nous sommes à trois jours de Cholet où Christel Ferrier Bruneau sera présente avec sa coéquipière Aurore Verhoeven.

Malgré un planing bien rempli, Christel répond à 5 questions pour le blog de CFA, en nous donnant les grandes lignes de ses objectifs, sa vie dans son équipe et nous parle du cyclisme féminin français.

Christel vit une nouvelle aventure avec son équipe italienne Gaus, nous resterons en lien toute la saison avec elle grâce à ses carnets de route.

 

 

Gauss.jpg1. Tu rentres de stage avec ta nouvelle équipe - "Gauss"- comment s'est -il dérouler et quelles sont tes premières impressions sur ta condition et sur l'équipe ?

"Le stage s’est très bien déroulé avec ma nouvelle équipe Gauss. Le premier jour, nous avons fait des photos pour les cartes et le calendrier de l’équipe toute la journée. C’était vraiment sympa car nous avions  à faire à des professionnels avec une maquilleuse, un caméraman et une équipe de photographes qui faisait les mises en scène. Et cela nous a permis de faire connaissance.

Le lendemain, nous avons roulé 4h15 avec 3 cols et avec du derrière voiture (125km). La même chose pour le lundi. Pour ma reprise, c’était un peu brutal et je suis rentrée après ces 2 sorties en rampant, j’étais exténuée ! C’est dommage, le temps n’était pas au rendez-vous, il a tout le temps fait gris ou sinon c’était la pluie.

L’ambiance était bonne même si ce n’était pas facile de se comprendre, la plupart des filles parlent anglais alors on se débrouille…

Il faut s’adapter au rythme de l’équipe, à l’alimentation qui est un peu différente mais c’est toujours très enrichissant ; j’apprends et le changement me convient bien. Je trouve qu’il ne faut pas rester dans son train-train, il y a tellement de belles choses à découvrir.

Je suis rentrée contente de mon stage et j’ai déjà hâte de faire les 1ères courses avec l’équipe."

 

03492410022. Etant dans une équipe Italienne aura t'on la chance de te voir évoluer sur les courses en France ? Si oui les lesquelles ? Et penses-tu pouvoir défendre ta première place sur la Coupe de France Dames en 2011.

"Je suis partie chez Gauss pour pouvoir courir plus sur les courses internationales, alors c’est sûr que la Coupe de France Dame 2011 ne sera pas mon objectif.

J’étais très contente de la gagner l’année dernière et de me voir sur l’affiche cela me fait encore plus plaisir mais comme il y a quelques courses internationales qui sont en même temps, je privilégie les courses avec mon équipe.

Je ferai la 1ère manche à Cholet car 2 courses italiennes « Etrusca » ont été annulées, l’ayant gagné l’année dernière je suis très contente de pouvoir faire cette belle course et d’autant plus qu’elle est UCI cette année. Et peut-être les manches au mois de mai, je ne sais pas encore."

 

3. Quels seront tes rendez vous important de la saison ? Et quel sera ton rôle dans ta nouvelle équipe ? Et ton premier grand rendez-vous de la saison ?

" Mes rendez-vous importants seront les Coupes du Monde comme le Tour des Flandres, La Flèche Wallonne, Valladolid, Plouay, Durango et l’Emakumeen Bira, Le Giro et Gracia (course à étapes italienne), et bien sûr le Championnat de France à Boulogne-sur-mer. Nous n’avons pas vraiment de leader attitré dans l’équipe car cela va dépendre du profil des courses et de la forme des filles, tout le monde aura sa chance et c’est à nous de faire nos preuves.

Notre 1er grand rendez-vous sera la 1ère manche de Coupe du Monde Alfredo Binda en Italie."

 

4. Les prochains championnats de France sur route, tu évolueras sans équipe ? N'est ce pas pour toi un élément positif, comme il y a deux ans à St Brieuc, où tu remportes le titre ?

"C’est vrai que cette année pour les Championnats de France je me retrouve dans les mêmes conditions que l’année où je gagne à St Brieuc sous les couleurs de Vision1, j’espère que ça va me porter chance ! Nous serons 2 avec Aurore, nous verrons si le circuit a changé car ça était mes premiers Championnats de France sur route, s’il est toujours aussi dur je ne pense pas que ça nous désavantagera."

 189692 1913720049285 1430456002 32250647 1676447 n

5. Des personnes n'arrêtent pas de dévaloriser le cyclisme féminin français en annonçant que les françaises et les équipes n'ont pas leur place en UCI et que le niveau national est bas...Comment réagis tu face à ces dires ?

 "Je trouve cela dommage que certaines personnes critiquent le cyclisme féminin français. Je sais par expérience que c’est très dur de gérer sa vie professionnelle et la vie de sportif de haut-niveau. En France, aucune fille est professionnelle alors que dans les équipes étrangères la plupart le sont ou elles sont aidées par leur fédération. Ce n’est pas le niveau des filles qu’il faut critiquer mais plutôt les causes de ce niveau et il faudrait trouver des solutions pour qu’elles puissent persévérer dans le haut-niveau. Nous voyons trop de filles ayant un bon niveau qui arrêtent car elles sont fatiguées de faire autant de sacrifices sans que personne vienne les aider.

Pour ma part, je n’arrivais plus à travailler à mi-temps et à m’entraîner ; les voyages tous les week-end pendant la saison de cyclo-cross m’épuisaient, j’arrivais le dimanche soir à 2h du matin et il fallait que je me lève à 6h30 pour aller travailler jusqu’à 17h, la même chose mardi pour après avoir des jours de libre pour m’entraîner. J’ai choisi d’arrêter et mes performances ont bien progressé, je vois bien la différence tant en cyclo-cross que sur la route. Cette année mon contrat avec l’Armée de Terre s’est arrêté, je suis dans une situation précaire et je sais que je ne vais pas pouvoir continuer comme ça indéfiniment.

Je pense que la France a du potentiel, nous avons des jeunes prometteuses, des élites dans les 15 sur les Coupes du Monde mais il faut qu’elle mette en place plus de moyens si nous voulons rivaliser face aux nations étrangères. Quand je vois que les meilleures italiennes sont parties en début de saison en stage avec leur fédération en altitude en Colombie et le matériel qu’elles utilisent pour l’entraînement, je comprends mieux pourquoi elles sont Championnes du Monde, il n’y a pas de secret. "

 

Bonne saison Christel et nous te souhaitons de belles victoires pour cette saison 2011.

interview Nathalie LECOURT

Partager cet article

Repost 0
Published by CFA - dans Interviews
commenter cet article

commentaires